Paseo de la Castellana 79 28046 Madrid

« FRIGORÍFICOS PORTUARIOS DEL SUR » INVESTIT 34 M€ DANS LA PLATEFORME LOGISTIQUE DU FROID À HUELVA

06/10/2022

LA PRÉSENTATION OFFICIELLE DE LA PLATEFORME LOGISTIQUE DU FROID POUR MARCHANDISES À TEMPÉRATURE CONTRÔLÉE A EU LIEU CE MERCREDI SUR LE STAND DE « PUERTOS DEL ESTADO », À L’OCCASION DU SALON INTERNATIONAL « FRUIT ATTRACTION » QUI SE TIENT CES JOURS-CI À MADRID.

Madrid, 9 novembre 2022 L’entreprise Frigoríficos Portuarios del Sur s’apprête à entamer prochainement les travaux du projet qui prévoit la construction, sur un espace de 32 500 m22situé sur le quai sud, d’installations frigorifiques de conservation et de congélation offrant une capacité de stockage de 180 000 m33 et 25 000 espaces de stockage Les premières installations frigorifiques pour le stockage et le transit de marchandises vers et depuis l’Afrique et le reste du monde.

La parcelle est située en face du poste de contrôle frontalier (PCF) et à proximité du terminal à conteneurs et de la plateforme ferroviaire multimodale.

L’entreprise adjudicataire du marché, Frigoríficos Portuarios del Sur, prévoit d’investir 34 millions d’euros dans la construction et l’exploitation des installations, qui comprennent également des espaces permettant de prendre en charge différentes activités liées à la congélation et au stockage à température contrôlée, telles que le contrôle de la qualité, le Cross Docking, la re-palettisation et la manutention de marchandises.

La cérémonie de présentation s’est déroulée en présence du président de Puertos del Estado, M. Álvaro Rodríguez Dapena, de la présidente du port de Huelva, Mme Pilar Miranda, du directeur général de l’Agence de la gestion agricole et de la pêche d’Andalousie (Agapa), M. José Carlos Álvarez, du maire de Palos de la Frontera, M. Carmelo Romero, du directeur du port de Huelva, M. Ignacio Álvarez-Ossorio, du directeur général de Frigoríficos Portuarios del Sur, M. Salvador Urbistondo, du directeur général de Corporate Venture d’Enagás, M. Sergio García, et du directeur général d’Efficiency for LNG Applications S.L (E4Efficiency), M. Javier Ruesga.

M. Salvador Urbistondo, PDG de Friportsur, a présenté lui-même le projet, en le définissant comme « un grand pari, un grand investissement ». Il a également félicité et remercié toute l’équipe du port de Huelva pour son soutien et son implication, l’Agence IDEA pour sa collaboration, ainsi que la société Enagás en tant que compagnon de voyage indispensable, et enfin, la mairie de Palos de la Frontera pour son implication dans le projet.

M. Salvador a souligné l’engagement envers ce projet qui doit se dérouler « en deux phases, avec un investissement total d’environ 34 millions, dont 18 millions dans la première phase et 16 millions dans la deuxième phase ». Il a détaillé les caractéristiques du projet, en expliquant qu’il s’agit « d’une installation innovante qui offre une grande capacité de stockage et utilise de l’énergie respectueuse de l’environnement. 32 500 m2 de parcelle d’une superficie de 180 000 m3, formant un ensemble de bâtiments uniques, qui offrent fonctionnalité et habitabilité, et répondent à toutes les normes de qualité et de sécurité. Une installation frigorifique qui représente une innovation technologique décisive en Espagne, unique, qui s’inscrit dans une approche durable grâce à l’utilisation d’énergies alternatives, réduisant les coûts énergétiques de 45 % et les coûts environnementaux de 95 % », a-t-il souligné.

Enfin, il insista sur l’emplacement, notant que Huelva occupe une position privilégiée pour fournir des services et recevoir des marchandises provenant d’Amérique du Sud, ouvrant ainsi une importante porte commerciale vers l’Afrique.

 

La présidente du port de Huelva, Mme Pilar Miranda, a remercié la société concessionnaire du projet Friportsur, ainsi que la société Enagás et sa filiale E4E pour leur collaboration, qui permettra à cette initiative, pionnière et innovante dans l’utilisation du gaz naturel liquéfié comme énergie, de devenir bientôt une réalité sur le quai sud. La présidente a déclaré que le projet, qui utilisera le froid inhérent aux processus de regazéification du gaz naturel liquéfié menés dans la centrale d’Enagás comme source d’énergie pour ces installations frigorifiques, positionnera le port de Huelva dans la chaîne logistique mondiale des marchandises à température contrôlée et stimulera les exportations et les importations de produits agro-alimentaires via ce port.

Selon la présidente de l’autorité portuaire de Huelva, Mme Pilar Miranda : « Il s’agit d’un projet durable, qui contribue à réduire l’empreinte carbone et les coûts énergétiques, et que je qualifierais de projet gagnant, car il apportera richesse et opportunités à Huelva. C’est une initiative compliquée, car, en matière d’urbanisme, il a fallu beaucoup de travail, et il s’agit d’un entrepôt frigorifique de grandes dimensions, avec un volume exceptionnel et robotisé, qui offrira de nouveaux services au port, qui continue à se développer en termes de transits traditionnels, mais aussi de diversification ; d’ailleurs nous fonctionnons très bien en ce qui concerne les marchandises générales, le Ro-Ro et les conteneurs, et nous avons, de fait, lancé un appel d’offres pour le deuxième terminal à conteneurs et nous poserons bientôt la première pierre de la deuxième rampe Ro-Ro ».

 

Le président de Puertos del Estado a approuvé le projet de plateforme logistique du froid et a souligné l’engagement des ports espagnols en faveur de l’innovation comme l’un des principaux enjeux pour renforcer la compétitivité. our sa part, le directeur général de l’Agence de gestion agricole et de la pêche d’Andalousie (AGAPA) a souligné que « l’Andalousie est une région d’opportunités et d’entrepreneuriat. Dans ce contexte, la collaboration entre les administrations joue un rôle fondamental, car nous devons nous tenir aux côtés du secteur et des entreprises qui souhaitent investir. Le port de Huelva joue un rôle stratégique dans la province, en particulier dans le secteur de l’exportation. Et le projet actuel est une opportunité pour le secteur, en créant des services de logistique du froid et en stimulant les exportations ». De même, le ministère régional de l’Économie, des Finances et des Fonds européens de la Junte d’Andalousie a récemment approuvé, par l’intermédiaire de l’Agence pour l’innovation et le développement d’Andalousie IDEA, une incitation de 5,64 millions d’euros pour la construction d’installations logistiques destinées au transport de marchandises réfrigérées dans le port de Huelva par l’entreprise Frigoríficos Portuarios del Sur.

Avec un terminal à conteneurs de 58 000 m2 géré par la société Yilport Huelva, le quai sud dispose de 240 prises Reefer pour marchandises, ainsi que divers autres services, tels qu’un poste de contrôle frontalier (BCP) moderne, situé à proximité. Cette plateforme intermodale, qui combine différents modes de transport, comprend une zone Ro-Ro de 55 000 m2, équipée de 16 prises électriques pour les camions dans une zone multifonctions.

 

Publications similaires